#CONFÉRENCE BY LES CLÉS DE VENUS



 

CONFÉRENCE du 14 Avril 2018

 

 

Présentation des Clés de Vénus 

 

« Les Clés de Vénus » est une association (créée depuis 2009) de patientes comme vous et moi, qui œuvre au quotidien pour lutter contre les tabous autour des douleurs sexuelles féminines et aider les femmes touchées dans leur sexualité en les informant et en les soutenant.

Vous pouvez les retrouver sur leur Facebook

 

 

Conférence

 

 

Conférence 

 

L’association a donc organisé une conférence le 14 Avril 2018 ou professionnel et public étaient invités.

Thèmes et Intervenants:

  • « Dyspareunie et Diagnostic » par la GYNÉCOLOGUE  Dr.Berville-Levy
  • « Rééducation Périnéale pour TRAITER les Dyspareunies » par la KINÉSITHÉRAPEUTE Hélène Friot
  • « L’implication du Partenaire dans le TRAITEMENT des Dyspareunies » par le SEXOTHÉRAPEUTE Alvin List et la SEXOLOGUE-SOPHROLOGUE Isabelle Gace

 


 

Le Dr.Berville-Levy nous a donc expliqué le déroulement d’un « examen gynécologique », puis elle nous a définis/redéfinis les termes principaux autour de la Dyspareunie. Enfin, elle nous a expliqué comment un Médecin pouvait diagnostiquer une pathologie comme celle-ci. En sommes, un examen gynécologique n’est donc pas si terrible que cela, étant donné que les professionnels s’efforcent s’adapter à chacune d’entre nous. En effet, un Gynécologue cherchera, en premier lieu nous mettre en confiance. Il ne doit pas nous brusquer! Si nous ne sommes pas prête ou que pour l’une d’entre nous, le simple fait de franchir la porte de son cabinet, est déjà beaucoup, il peut le comprendre et prendra le temps qu’il faudra pour réussir à nous examiner correctement.

 

« ON ESTOBLIGÉ DE RIEN DU TOUT… ON PEUT DIRE NON… ON PEUT DIRE STOP! » Dr.Berville-Levy

 

Nous avons également appris (toujours grâce au Dr.Berville-Levy) qu’il existait plusieurs tailles différentes de spéculum (instrument médical) et que si nous n’étions pas à l’aise avec ça, l’examen gynécologique était tout à fait possible sans.

 

Cabinet Médicale du Dr.Berville-Levy

2 Avenue René Coty, 75014 Paris

 01 43 21 21 05

 


 

Hélène Friot nous a ensuite expliqué quelques thermes plus en détails. Elle nous a également expliqué en quoi consistait la rééducation et comment cela fonctionne-il. Le Kinésithérapeute va ainsi rééduquer le périnée pour éviter qu’il ne se contracte dès qu’une pénétration est envisagée. Son travail est donc aussi physique que psychologique, car le but n’est pas seulement de rééduquer le périnée mais il est également la pour faire comprendre à notre corps/cerveau, qu’une pénétration consentie, ne représente aucun danger pour notre corps. C’est un travail qui demande généralement plusieurs séances et la encore, le professionnel va s’adapter à chacune d’entre nous.

 

Cabinet de la Kinésithérapeute Hélène Friot

5 Passage Charles Dallery, 75011 Paris

 


 

Nous avons ensuite eu l’intervention d’Alvin List et Isabelle Gace qui nous ont expliqué l’importance du partenaire dans ce traitement. Pour cette dernière partie, Alvin List et Isabelle Gace m’ont accordé une interview complète sur le sujet.

 

  1. Qui Êtes-vous ?

 

Nous sommes deux professionnels de la santé sexuelle d’orientation gestalt (ici et maintenant) qui proposons co-sexothérapies pour accompagner les couples à oser se lancer vers une vie plus exaltante sur le plan amoureux, sexuel, conjugal, personnel et professionnel.

Isabelle Gace : sophrologue, sexologue addictologue clinicienne. Je suis convaincue depuis longtemps des bienfaits de la sophrologie sur le corps et la psyché. J’ai à cœur de mettre au service des autres mes différentes connaissances dans ce domaine. Me servir de la sophrologie comme outil pour accompagner les personnes vers une vie plus douce en santé sexuelle, à dépasser leurs émotions bloquées, à consolider leur estime d’eux-mêmes, à raviver leur créativité, retrouver une belle sensualité, et une complicité dans leur couple, bref, à retrouver le plaisir d’exister !

Alvin List : sexothérapeute, conseillé en bien-être et spécialisé en coaching (développement personnel), je propose à mes patients, si ce n’est un retour à la santé sexuelle, un accompagnement vers une sexualité épanouissante. A travers la prise de conscience de soi, de ses désirs et de ses choix, je les invite à s’interroger sur leur parcours et modifier certaines idées reçues pour enfin devenir soi et s’exalter.

 

  1. Quel est votre PARCOURS professionnel ?

 

Alvin List : Pendant 15 ans, j’ai été enseignant spécialisé auprès du public en situation de handicap. Après avoir repris des études et passé un master au métier de l’éducation de l’enseignement et de la formation, j’ai souhaité m’orienter vers le métier de sexothérapeute spécialisé en sexofonctionnelle et sexopositive (méthode François de Carufel – Yves Desjardins).

Isabelle Gace :j’ai exercé la profession d’assistante sociale du travail. Passionnée par la relaxation, j’ai repris des études pour devenir sophrologue spécialisée en sexualité positive. Formatrice, je me consacre à la promotion de la santé sexuelle pour tou(te)s.

 

  1. Quel est le RÔLE d’un Thérapeute-Sexologue?

 

Alvin List : De nombreuses personnes éprouvent des difficultés sexuelles dont elles n’ont jamais osé parler et cela depuis des mois, voire des années. Un(e) sexologue, praticien(ne) est un(e) thérapeute formé(e) à la prise en charge des difficultés sexuelles humaines.

Son rôle essentiel consiste à offrir un espace de parole et d’écoute bienveillante, non jugeante permettant à la personne de se dire. Il/elle délivre des informations et des conseils sur la sexualité et peut proposer des exercices à pratiquer seul(e) ou en couple. Pour les personnes qui souffrent d’une baisse de désir sexuel, il/elle peut aider à retrouver le désir et le plaisir à l’aide de sexothérapies.

Isabelle Gace : Le/la sexologue peut avoir également un rôle préventif auprès des adolescents, des publics « vulnérables » en abordant les problèmes de prévention des maladies sexuellement transmissibles, des effets de l’excès de pornographie sur la sexualité, ou encore des pratiques sexuelles addictives. En résumé, il y a donc trois niveaux d’intervention dans le domaine de la sexualité que sont l’information, le conseil et les thérapeutiques.

Ensemble : Nous proposons des séminaires, colloques et formations en sexothérapie à titre d’exemple nous sommes intervenus pour l’association ‘Les clés de Vénus’ sur l’implication du partenaire dans le traitement des dyspareunies. Nous proposons également des stages week-end en santé sexuelle en lien avec l’estime de soi.

 

  1. Quelle est la DIFFERENCE entre un Sexothérapeute et un Thérapeute-Sexologue ?

 

Alvin List : Tout d’abord, il faut préciser que le terme de « sexologue » n’est pas encore réglementé en France, contrairement au Canada.

Depuis quelques décennies les intervenants dans le domaine de la sexualité et les troubles sexuels ont pris le nom de « sexologue ». L’usage populaire de ce terme pour désigner le professionnel de la sexualité est certainement issu des pratiques américaines non médicales qui se sont développées après les publications des pionniers de la sexologie, Masters et Johnson.

Isabelle Gace  « Sexologue » ne peut être l’adjectif d’une fonction principale d’où le professionnel tire sa compétence. « Sexologue » signifie que le professionnel connaît particulièrement le domaine de la sexualité et de ses troubles. Ainsi, il est des médecins-sexologues, des uro-sexologues, des gynéco-sexologues, des psychiatres-sexologues, des psychologues-sexologues, des sociologues-sexologues, des infirmières, sages-femmes, kinésithérapeutes, sophrologues qualifiés de sexologues pour leur compétence particulière alliant leur fonction initiale et leurs études spécialisés en sexologie.

 

  1. Sommes-nous Obligé ou est-ce Recommandé de voir un Thérapeute-Sexologue en plus d’un Kinésithérapeute ? Pourquoi ?

 

Isabelle Gace : Méfions-nous des injonctions. C’est à chacun.e d’en juger, et une personne en difficulté dans sa sexualité qui consulte un(e) kinésithérapeute spécialiste des rééducations périnéales aura tout à gagner à s’interroger sur le choix d’une sexothérapie complémentaire pour mettre toutes les chances de son côté.

Alvin LIST : En effet, l’un n’est pas obligatoirement lié à l’autre. C’est un peu comme dans la sexualité plus vous utilisez la diversité des possibilités plus vous gagnerez en découverte de sensations et en bien-être. Le caractère obligatoire est en lui-même très gênant, l’obligation fait état d’une certaine ‘mainmise’ sur l’autre qui est en soi très discutable. Je dirai que si vous aller voir un kinésithérapeute pour une rééducation périnéale, l’apport de la consultation d’un sexothérapeute vous permettra d’apprendre à transposer et rendre effectif les conseils du kinésithérapeute dans votre intimité, dans votre sexualité.

 

  1. Doit-on être DIAGNOSTIQUE pour venir vous consulter où peut-on venir de NOTRE PLEIN GRES ? Si non, pourquoi doit-on être diagnostiqué avant ?

 

Isabelle Gace : Un trouble sexuel est souvent difficile à énoncer, d’abord à son conjoint, ensuite à un tiers professionnel car chargé d’émotions. C’est à nous sexologues d’identifier le trouble et de faire un diagnostic sexologique.

Alvin LIST : Alors non, vous ne devez pas être diagnostiqué(e) pour venir consulter. Certains patient(tes) consultent pour s’améliorer, pour aller plus loin dans leur sexualité, parfois certains viennent simplement pour demander des conseils sur une pratique particulière. Certains sont envoyés par leur médecin-kinésithérapeute-psychologue parce que leurs difficultés est d’ordre sexologique et que cela ne fait simplement pas partie de leurs compétences.

 

 

  1. Comment se DEROULE donc la 1er Séance/Prise en Charge ?

 

Isabelle Gace :La première consultation est un temps d’accueil et d’écoute de la plainte sexologique. Elle permet d’aborder les difficultés rencontrées ainsi que les attentes. A cette occasion le.la sexologue recueille quelques éléments personnel, professionnel et sexuel de la personne. Ce premier entretien vise ensuite à déterminer le travail possible (sexothérapie, accompagnement de type sexocoaching, rencontres). Il permet de préciser les modalités des séances (durée, fréquence, honoraires, etc.) en fonction des particularités individuelles.

Si ce n’est déjà fait des examens cliniques auprès du médecin généraliste, gynécologue ou urologue peuvent être proposés.

Alvin LIST : Ce premier rendez-vous est important dans la mesure où nous allons créer un lien thérapeutique et construire un espace uniquement centré sur le patient et sa demande.

 

  1. Les suivantes ?

 

Alvin List :Une sexothérapie a comme intention un changement durable interne dans le fonctionnement relationnel, affectif, sexuel du patient. C’est pourquoi chaque sexothérapie est précédée d’une évaluation sexologique permettant d’appréhender en douceur la situation actuelle de la personne (celle qui amène à consulter). Nous convenons ensemble des éléments que la personne souhaite améliorer/diminuer/moduler/changer dans le domaine sexuel. Comme rien n’est figé, il faut également s’adapter aux changements de vie du patient.

 

  1. Le Conjoint doit il PARTICIPER ou ÊTRE MIS à l’Ecart ?

 

Alvin List: J’ai l’exemple d’un couple qui s’est présenté en ces termes : « Nous sommes ensemble depuis cinq ans et ça fait deux ans qu’on est marié. Au début ça ne passait pas du tout, quelque fois on y est un peu arrivé mais c’était douloureux. Depuis six mois ça ne passe plus du tout ! Il est frustré et je suis désespérée. » Ce trouble sexuel que l’on appelle une dyspareunie, recouvre une double problématique : celle d’une femme le plus souvent anxieuse, inhibée et peu construite dans son intimité ; mais en face d’elle, l’attitude protectrice d’un homme très amoureux et surtout respectueux de sa compagne lui permet de rester dans cette situation. Son partenaire respectueux lui permet alors d’éviter la confrontation au sexuel, en restant sur des caresses externes qui sont plus sécurisantes. D’autres cas de figure sont à envisager comme un abus sexuel dans l’enfance, des rapports forcés à l’adolescence, ou même un discours familial envahissant et apeurant (‘Je me rappelle encore de ta naissance, horrible ! J’ai eu mal, si j’avais su jamais je n’aurais laisser ton père me mettre enceinte… – exemple de phrase entendue) qui auront laissé une emprunte traumatique transformant tout partenaire en un individu potentiellement dangereux. Mais il faut bien, un jour sortir de cette spirale, soit par l’insistance tranquille mais ferme du partenaire, soit par l’assouplissement des défenses de la femme.

Un accompagnement sexothérapeutique du couple reste le plus pertinent. Le plus souvent les deux partenaires ont besoin de comprendre ce qu’ils ont mis en place pour faire perdurer cette situation. Ainsi, le partenaire apprendra ce qu’il doit commencer à faire ou éviter afin d’accompagner au mieux le cheminement progressif de sa.son partenaire vers un mieux vivre sexuel harmonieux et exaltant.

 

  1. Pourquoi ?

 

Isabelle Gace: Les deux partenaires n’ont pas toujours envie des mêmes choses en même temps, et l’un peut être motivé quand l’autre s’est éloigné de la sexualité, notamment en raison de sa difficulté sexuelle. C’est un très bon indicateur pour consulter et en finir avec les conflits larvés et les non-dits qui plombent le désir et l’accès au plaisir échangé. Ou pour prendre conscience que la solution est vraisemblablement dans la prise en charge du couple pour éviter de faire du porteur du symptôme un.e « bouc émissaire » et ainsi éviter la spirale de l’échec.

Alvin List : Un couple est formé de deux personnalités qui tentent de trouver un terrain d’entente avec leurs histoires, leurs envies, leurs désirs et leurs projets de vie. C’est pourquoi la présence des deux partenaires est indispensable.

 

  1. Avons-nous des DEVOIRS/EXERCICES à Reproduire chez nous ?

 

Alvin List :Oui et cette démarche est nécessaire et très efficace

 

  1. Exemple ?

 

Alvin List : En cabinet, j’insiste sur la respiration et la prise de conscience des ressentis corporels. A l’aide d’exercices de respiration, de l’apprentisage des mouvements du bassin et de positionnements corporels j’explique les différentes situations qui amènent le corps et le mental vers une sexualité au service du bien être et non plus une sexualité couteuse en désagréments et en inquiétudes.

Isabelle Gace : Passionnée de littérature, j’aime également proposer la lecture de livres, dans le cadre d’une bibliosexothérapie.

 

 

  1. Combien de Séances avec vous avons-nous BESOIN ?

 

Alvin List : Les sexothérapies que nous proposons sont des thérapies brèves allant généralement de quelques semaines à quelques mois. Toutefois, il est parfois nécessaire, en fonction de l’ancienneté et de la gravité du trouble sexuel, de prolonger la sexothérapie sur des périodes définies en commun.

 

  1. Avez-vous quelque chose à RAJOUTER ?

 

Isabelle Gace : Pour ouvrir le dialogue ou commencer une réflexion sur sa sexualité, on peut tenter de répondre aux questions suivantes :

.Quelle place la sexualité a-t-elle dans ma vie ?

.Qu’est-ce que j’apprécie dans ma sexualité ?

.Est-ce que je choisis ma sexualité ou est-ce que je la subis ?

.Est-ce que j’ai une sexualité qui me ressemble ?

Alvin List : Je propose souvent à mes patients de me faire une liste de 5 choses qui représenterait une belle sexualité pour eux. 5 choses qu’ils ne veulent pas faire ou refaire et 5 choses qu’ils rêveraient de faire.

 

  1. Pour FINIR où peut-on vous trouver ?

 

Alvin List : Les personnes souhaitant me consulter pour bénéficier de conseils sexologiques ou d’un accompagnement de type sexocoaching peuvent consulter mon site internet www.sexalter.com  ou alist.sexofonctionnel@gmail.com

Isabelle Gace : Je consulte à Paris en cabinet prêt du théâtre Mogador. Les personnes souhaitant prendre rendez-vous peuvent le faire via le mon site internet www.isabellegace.com ou contact@isabellegace.com

 

 
GACE Isabelle – 24 rue de Mogador – 75009 Paris – 0669235051
 
 

 

Je REMERCIE l’Association « les Clés de Vénus » pour cette Conférence

Je Remercie également TOUS LES PROFESSIONNELS qui étaient présents ainsi que Alvin List et Isabelle Gace pour leur Interview

 

2 commentaires sur “#CONFÉRENCE BY LES CLÉS DE VENUS

  1. Bonjour
    Aujourd’hui je viens de regarder l’émission dur la 2 je t’m. ….
    Me voilà peut-être éclairée sûr ce que je ressent. .
    J’aimerais vous contactez et prendre le plus d’informations possible !!

    1. Bonjour,
      Je vous ai envoyé un mail afin de prendre contact avec vous et de répondre à vos interrogations mais pas de réponses.
      Peut être s’est il mis dans les spam.
      N’hésitez pas à m’envoyer un mail ou un commentaire si vous en aviez le besoin.

      Très cordialement,

      Morgane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *