#ROUTINE BEAUTÉ INTIME N°1

Hydrater ou nourrir votre vagin est aussi important que d’appliquer une crème de jour sur votre visage. Cela permet protéger votre flore vaginale, de lutter contre les irritations ou encore d’apaiser votre zone périnéale.

La pilule contraceptive faiblement dosée en œstrogène, la baisse hormonale après la grossesse ou à l’approche de la ménopause, la prise de médicaments (antidépresseurs, antihistaminiques, antihypertenseurs…), l’arrêt des rapports pendant une longue période, le stress, le tabac… sont de nombreux facteurs qui diminuent l’hydratation naturelle du vagin. Par conséquent un déficit en œstrogène entraîne un amincissement de la muqueuse, une modification du pH et donc une fragilisation du vagin. Votre vagin est donc sec mais cela n’a rien avoir avec votre manque de désir à l’égard de votre partenaire, cela est une réaction locale, uniquement.

Parfois même, il arrive que la zone vaginale soit irritée et que ces irritations soient causées par le frottement des sous-vêtements synthétiques ou des vêtements trop moulants, par les va-et-vient des dilatateurs ou du pénis en lui-même, ou simplement par le flux sanguin, légèrement acide, des menstruations. Il arrive aussi que ces irritations soient causées par des épilations ou encore par les protections hygiéniques.

Vous l’aurez compris, bichonner votre vagin comme la prunelle de vos yeux n’est donc pas négligeable.

Conseils-Pratiques ?

Dans un premier temps, je peux vous conseiller d’utiliser un lubrifiant à base d’eau ou à base d’acide hyaluronique, que vous trouverez en pharmacie. Ainsi, vous pourrez effectuer de petits mouvements circulaires tout en exerçant une légère pression, tout autour de votre vagin.

Vous pouvez également utiliser ce type de lubrifiant lors de vos rapports sexuels avec pénétrations, soit par nécessité, soit pour vous rassurer. Dans ce cas-là, vous n’appliquerez qu’une noisette de votre lubrifiant, à l’entrée de votre vagin.

De la même façon que pour le lubrifiant, je peux vous conseiller d’utiliser une huile végétale. Je vous conseillerais même d’appliquer cette huile végétale le matin ou le soir en complément de votre lubrifiant. Le lubrifiant va hydrater l’ensemble de la zone périnéale et faciliter les rapports sexuels tandis que l’huile végétale va nourrir cette même zone et lui apporter un certain confort.

Pour finir, je vous conseille de faire attention à la qualité de vos sous-vêtements. En effet, votre vagin saura vous remercier comme il se doit s’il se trouve dans des sous-vêtements délicats, confortables et de préférence en coton. Le coton est une matière naturelle qui permet d’éviter les infections, les mauvaises odeurs et autres gênes. Si vraiment vous ne pouvez pas vous passer de sous-vêtements atypiques, essayez de ne porter du synthétique qu’à petite dose.

Je vous laisse maintenant découvrir l’une de mes routines favorites pour me faire plaisir tout en prenant soin de ma petite minette.

Laisser un commentaire