#PROBIOTIQUES-INTOX OU DETOX ?

Les « probiotiques » sont des bactéries vivantes ou des levures apportées par l’alimentation qui, selon la définition officielle, « ingérées en quantités adéquates, rééquilibrent notre flore intestinale et exercent un effet positif sur la santé ».

Pour bien comprendre le principe d’action des bactéries probiotiques, il faut d’abord savoir que 40 à 100 000 milliards de bactéries (les scientifiques ne se sont pas encore mis d’accord), appartenant à 400 espèces différentes ayant chacune leurs propres caractéristiques, peuplent déjà notre intestin. Elle constituent ce qu’on appelle le « microbiote ». C’est en son sein que les probiotiques vont s’intégrer.

Ces bactéries sont donc 1,5 à 10 fois plus nombreuses que les cellules de notre organisme pour une masse totale qui varie de 1,5 à 2 kg !

Tous les micro-organismes de cette flore vivent en équilibre les uns avec les autres et forment ensemble un véritable écosystème. Chaque individu possède sa propre collection de bactéries qui est différente de celle de son voisin. La composition de la flore nous est très personnelle, à l’instar de nos empreintes digitales !

Malheureusement, il est encore aujourd’hui très difficile d’étudier le fonctionnement de la flore intestinale car 80% des bactéries qui la constituent sont dites « anaérobie stricte », en d’autres termes, elles ne supportent pas l’oxygène. En plus, elles ont des exigences nutritionnelles telles que leur culture en laboratoire est impossible. Leur nature et leur fonctionnement sont par conséquent très mal connus des scientifiques.

Consommer des probiotiques en compléments alimentaires revient donc à se complémenter de manière très partielle car peu de souches par rapport aux souches existantes, et de manière inadéquate car non individualisée vis-à-vis de notre propre flore intestinale.

Après avoir été un petit peu dur avec les probiotiques, voyons le coté positif…

La science a démontré qu’une supplémentation en probiotiques est utile dans de nombreuses pathologies comme : Vaginite bactérienne, dysbiose intestinale, MICI, Sinusites, cystites, et bien d’autres… Cependant, il ne s’agit pas pour moi d’une réponse adaptée sur le long terme. Pour agir favorablement sur votre flore intestinale, il est essentiel d’adopter une alimentation qui va favoriser la santé de votre intestin : Une alimentation riche en fibres, riche en micro-nutriments, et surtout, une alimentation pauvre en molécules bactéricides : Pesticides, antibiotiques et autres molécules chimiques qui nuisent directement à l’équilibre de votre flore intestinal !

Si après avoir calibré correctement votre alimentation, vous avez le désir de « booster » votre flore intestinale, rien ne vous empêche de consommer fréquemment des probiotiques naturels comme ceux présents dans le kéfir, le miso, les légumes lactofermentés etc…

Ecrit par @Jk.dieteticien pour @Ingredientsdebonheur

Laisser un commentaire