#L’ALIMENTATION ANTI-INFLAMMATOIRE

Avant de parler des aliments anti-inflammatoires, qu’est-ce que l’inflammation ?

L’inflammation est la réaction du système immunitaire stéréotypée à une agression externe (infection, brûlure, allergie, etc) ou interne (cellules cancéreuses) . C’est un processus universel qui concerne tous les tissus, et qui est essentiel à une bonne guérison. L’inflammation va induire une hyper-vascularisation de la zone, ce qui va augmenter l’afflux sanguin afin de permettre une meilleure nutrition des tissus. Cela va aussi induire un œdème et une hausse locale de la température afin de permettre aux cellules immunitaires d’agir plus efficacement.

Le corps va également sécréter plusieurs hormones comme le cortisol, elle agit au niveau sanguin en régulant la production de cellules immunitaires (procédé complexe que je ne détaillerais pas ici).

Voici le tableau d’ensemble, l’inflammation est un processus fantastique qui permet à notre corps de se défendre et de survivre.

Alors quel est le problème ?

Le problème survient lorsque cette inflammation devient chronique, une règle simple est : Lorsque l’on sur-sollicite une fonction de l’organisme, cette fonction commence à s’épuiser. Trop solliciter le contrôle de l’inflammation, c’est perdre le contrôle, et c’est là que ça pose problème.

Quels sont les facteurs d’inflammation ?

Ils sont très nombreux, pour n’en citer que quelques-uns : Le stress, une intolérance alimentaire, la pollution, les molécules chimiques indésirables (pesticides…), un mauvais équilibre acido-basique, un effort physique trop violent, un excès de fer, etc…

Souvent, il s’agit d’un accumulation de ces facteurs qui génère une inflammation.

Comment lutter contre l’inflammation en 6 points ?

  • Dormez entre 7 et 9h par nuit, couchez-vous tôt.
  • Apprenez à respirer (respiration diaphragmatique).
  • Faites la part belle aux végétaux, fruit & légumes doivent être le socle de votre alimentation, et pas juste un accompagnement.
  • Consommez une partie de vos végétaux crus.
  • Privilégiez l’agriculture biologique, les aliments sont plus riches en nutriments et beaucoup moins touchés par les pesticides.
  • Ne consommez pas les aliments que vous ne digérez pas.

Pour des maladies inflammatoires chroniques, une prise en charge individualisée sera plus adaptée.

Laisser un commentaire