#ANISME: VAGINISME PAR L’ANUS C’EST POSSIBLE

L’anisme ou dyssynergie recto-sphinctérienne est définie par une absence de relaxation ou une contraction paradoxale du sphincter strié de l’anus et du muscle pubo-rectal lors de la défécation. L’anisme est responsable d’une constipation terminale, expliquée par l’obstacle fonctionnel que réalise la contraction de l’anus lors de l’exonération, entraînant des efforts de poussée intenses et répétés. (Source : fmcgastro.org)

L’anisme est donc semblable au vaginisme pour les personnes pratiquant la pénétration anale mais ils sont souvent associés. Une personne vaginique peut être touchée par l’anisme et inversement. En effet, il faut savoir que l’anus et le vagin sont tous les deux encerclés par le périnée donc si le périnée à un soucis de tonicité, par exemple, il peut concerner aussi bien le vagin que l’anus.

 

CAUSES DE L’ANISME

 

Les causes de l’anisme sont multiples. Cela peut être dû à une maladie neurologique comme la sclérose en plaques ou la maladie de parkinson, cela peut être du à des douleurs locales ou des douleurs périnéales mais cela peut également être dû à des traumatismes comme un abus sexuel par exemple.

  • Anomalie Neurologique à Sclérose en Plaques, Maladie de Parkinson…
  • Anomalie Locale ou Douleurs Périnéales
  • Traumatisme à Abus Sexuels

 

DIAGNOSTIC DE L’ANISME

 

  • Electromyogramme du Sphyncter Anal et / ou de l’Enregistrement des pressions Anales au cours d’un effort de Défécation.

Mais aussi :

  • Manométrie Ano-Rectale : analyse les deux fonctions principales de la région ano-rectale, la continence et la défécation. Pour cela, elle étudie la sensibilité rectale et les variations de pression au niveau du sphincter anal.
  • Teste d’expulsion du Ballonet : Le test d’expulsion d’un ballonnet est une procédure d’exploration fonctionnelle simple qui permet en théorie d’identifier les troubles de l’évacuation rectale chez les malades constipés.
  • Temps de Transit des Marqueurs : Les gélules de marqueurs sont ingérées toutes les 24 heures à heure fixe pendant 7 jours consécutifs. Le temps de transit est calculé le 8ème jour, grâce à une radiographie de l’ASP. Les marqueurs sont facilement repérables et quantifiables par leur forme.

Ce sont des tests qui peuvent confirmer une constipation. La constipation fait partie des symptômes de l’anisme. Donc s’il y a constipation on peut vérifier s’il s’agit de l’anisme ou non en demandant des examens complémentaires.

 

TRAITEMENTS DE L’ANISME

Les traitements de l’anisme eux aussi sont multiples. Exactement de la même façon que pour le vaginisme, on conseillera une double prise en charge (Physique et Psychologique). Pour cela vous pourrez aller voir un Kinésithérapeute ou on Ostéopathe par exemple mais également un Sexologue, un Psychologue, un Hypnothérapeute ou même un Coach-Thérapeute. Pour la partie physique, vous allez travailler la rééducation périnéale et pour la partie psychologique vous allez travailler sur les peurs et les blocages.

Travail sur les Peurs et les Blocages :

  • Sexologue
  • Psychologue
  • Hypnothérapeute
  • Coach-thérapeute

Rééducation Périnéale :

  • Ostéopathe
  • Kinésithérapeute

 

Bien évidemment, avant une quelle conque rééducation, je vous conseille d’aller consulter un généraliste qui vous prescrira les examens médicaux adéquates afin de poser un diagnostic et de vous proposer ensuite un traitement adapté.

Laisser un commentaire